Rechercher
  • leaya15

il n’y a pas d’âge pour commencer à réaliser ses rêves et à cultiver ses intérêts.



Le fait de garder une activité, de rester passionnée et curieuse a toujours été pour moi le sens même de la Vie.


C'est pourquoi, j'ai été particulièrement touchée par la magnifique photo et les mots de cette jeune femme, photographe Arianne Clément racontant l'expérience de Roland, son grand-oncle de 99 ans !


Etre soi, être ce que l'on aime faire.

Rester connecté à son enfant intérieur, ses premières émotions, ses expériences, sa créativité ... sa curiosité tout simplement! et cela aussi longtemps que la vie nous le permettra.


Comme le dit Roland "Il n'y a pas d'âge pour cultiver ses intérêts et réaliser ses rêves".


Alors pourquoi avons-nous tendance à mettre de côté tout ceci dès que nous avançons dans l'âge ? dès que notre vie prend une nouvelle couleur, plus grise ?


"Pour ne pas déranger"

Voilà une réponse que j'entends souvent de la part de nos aînés.

Peur de déranger la personne qui vit depuis si longtemps à nos côtés, peur de déranger les enfants et petits-enfants si occupés dans leur quotidien, peur de déranger le personnel soignant déjà tant affairé, peur de déranger la voisine,...


Il n'est pas aisé pour tout le monde d'avoir autant de motivation, de curiosité et d'énergie que Roland, pour arriver à mettre soi-même en place des activités physiques, intellectuelles ou créatives, pour se maintenir en forme et garder le moral. Particulièrement durant cette période où le rester chez soi et éviter les contacts devient un "mode de vie" et l'envie de se laisser aller presque une "activité".


Il n'est pas simple non plus pour la famille et les proches notamment d'une personne âgée, d'identifier ces manques, ces baisses de moral et d'activité et il l'est encore moins de trouver des moyens et le temps pour les combler.


Même si un lit ou un fauteuil devient notre principal lieu de vie, personne ne devrait être coupé de ses envies et de ses centres d'intérêt.


Finalement, ce n'est pas le lieu qui est important mais tout ce qui peut y être apporté par l'échange, le rire, le mouvement même petit, la réflexion, la réalisation et le lien que ces instants va renforcer avec l'autre et avec soi.


Ces instants vont également nous faire voyager au coeur de nous-même là où nos passions et nos rêves avaient pris naissance. Là où nous les avions laissés et un peu oubliés mais que les retrouvailles peuvent être belles, vous ne trouvez pas ?


Alors essayez !

de vous donner du temps pour des instants à soi, seul(e) ou accompagné(e).


de montrer à nos aînés qu'en aucun cas ils doivent avoir "peur de déranger"


de voyager juste en modifiant la perception de notre environnement et l'activité qui s'y déroule.


#HoptisoinsPourVous #oldlivesmatter


(page Instagram des photos d'Arianne Clément à voir absolument ! https://www.instagram.com/arianne.clement.photography/


Lien avec l'article de l'Huffington Post



27 vues0 commentaire